Prochaines escapades : les 15, 21 et 29 mars, stage du 6 au 10 avril Découvrir

La pédagogie par la nature pour les nuls

La pédagogie par la nature pour les nuls

Si vous suivez un peu nos actualités aux Décliques, vous avez bien dû remarquer que l’on vous parle souvent de l’importance de reconnecter les enfants à la nature.

Alors certains nous prennent un peu pour des fous (quoi ? mettre les enfants dehors au mois de janvier ? Jamais !), mais d’autres savent bien, au contraire, que nous n’avons rien inventé.

Ce besoin de connexion à la nature, de nombreux acteurs s’y sont intéressés avant nous : beaucoup de chercheurs, mais aussi de nombreux éducateurs, qui y ont notamment adossés toute une pédagogie : la Pédagogie par la Nature (PPN pour les intimes).

D’accord mais la PPN c’est quoi ?

Tout a commencé en Scandinavie (comme pour beaucoup d’innovations éducatives, on ne va pas se mentir). C’est là-bas qu’est apparu le mouvement des Forest Schools.

Une forest school, c’est une école en plein air, où les classes ont lieu dehors, souvent en forêt et au contact d’un environnement naturel. C’est au sein de ces écoles d’un nouveau genre qu’est née la “outdoor education”, traduit en français par “Pédagogie Par la Nature”.

Cette approche écologique, sociale et sensorielle propose une éducation différente, qui met l’accent sur la nature comme vecteur d’apprentissage et d’épanouissement. C’est une pédagogie qui intéresse à la fois parents et chercheurs, et dont les vertus ont été reconnues par de nombreuses études.

De plus en plus d’initiatives et nouveaux concepts suivant cette approche fleurissent aux quatre coins du monde depuis quelques années.

En PPN, les enfants ne sont pas que des cerveaux sur pattes, au contraire !

En Pédagogie par la Nature, tous les participants sont considérés comme :

  • égaux, uniques et importants
  • compétents pour explorer et découvrir
  • aptes à prendre des risques et relever des défis à un niveau approprié
  • capables de choisir, initier et diriger leur propre apprentissage et développement
  • ayant le droit de connaître un succès régulier
  • ayant le droit de développer des relations positives avec eux-mêmes et avec les autres
  • ayant le droit de développer une relation forte et positive avec le monde naturel

Tous ces grands principes nous semblent essentiels, et beaucoup d’éléments font écho à notre propre façon de considérer les enfants aux Décliques !

Quels avantages à mettre un peu de PPN dans nos vies (et celles de nos enfants) ?

Au-delà de la considération accordée aux participants, la pédagogie par la nature présente de nombreux atouts qui sont en accord avec les apprentissages que nous cherchons à développer au sein de nos escapades.

Premièrement, la nature est reconnue comme source de bien-être pour l’être humain :

  • De nombreuses études démontrent que le contact avec la nature favorise une meilleure santé physique, psychique et spirituelle.
  • Elle permet aussi de développer une motricité fine, en proposant des expériences sensorielles très riches et concrètes. L’enfant y découvre ainsi, par le plaisir, ses capacités et aussi ses limites.
  • Outre l’aspect physique, être régulièrement en contact avec la nature favorise le développement intellectuel : créativité, curiosité, résolution de problèmes, imagination.
  • La nature est également un lieu privilégié dans le développement de compétences sociales primordiales : coopération, empathie, solidarité…

Ensuite, l’éveil à la nature est également envisagé comme un élément s’intégrant à une démarche citoyenne et d’éveil des consciences plus global :

  • Ce sont les enfants d’aujourd’hui qui bâtiront la société de demain. Construire une société plus durable doit donc nécessairement passer par l’implication des futures générations. Un enfant qui connaît la nature, la respectera d’autant mieux quand il sera plus grand. Plus nous sommes « sensibles » à la nature, plus nous adoptons des comportements la protégeant.
  • Plusieurs recherches ont montré le rôle prépondérant qu’a la connaissance de la nature dans l’éveil des consciences environnementales : 69% des comportements « écologiques » sont expliqués par une connexion à la nature, tandis que seulement 2% sont expliqués par une forme d’éducation théorique à l’écologie.

La PPN en Europe, le début d’une révolution verte

En résumé, tout le monde s’accorde pour dire que la nature, c’est trop bien. D’accord, mais alors pourquoi est-ce que tout le monde ne fait pas l’école dehors ? Fou comme idée, vous pensez ? Pas si fou que cela si l’on regarde les chiffres !

On dénombre aujourd’hui plus de 3000 écoles en forêt en Europe :

  • 144 en République Tchèque, dont 40 déjà reconnues par l’Etat et aidées financièrement
  • 700 au Danemark
  • 2000 en Allemagne
  • mais aussi 100 en Italie, 33 en Pologne et 30 en Espagne

Le seul pays vraiment à la traîne, c’est la France.

Le problème, c’est qu’en France, si l’on veut faire bouger les choses à l’échelle du pays, il faut passer par l’Education nationale, et c’est là que ça coince un peu … (même si plein de gens se battent pour faire changer les choses, comme eux, eux, eux ou eux aussi).

C’est pour ça qu’aux Décliques, on a décidé de contourner le problème en investissant tous les temps en dehors de l’école pour offrir aux enfants (même les petits urbains) la dose de nature dont ils ont tous besoin !

Fermer le menu