Nature en ville : son importance et sa diversité

Nature en ville : son importance et sa diversité

La nature en ville est une expression qui peut paraître contradictoire, pourtant même là où l’on penserait que la nature a le moins sa place, elle subsiste et est toujours là, bien présente. On peut l’observer à chaque coin de rue si on ouvre bien les yeux. Elle peut prendre différentes formes, des plus simples aux plus inattendues. Il faut parfois laisser son âme d’enfant renaître pour l’observer. Promenez-vous avec un enfant et vous verrez, il verra toute la nature que vous ne voyez plus.

La nature en ville, qu’est-ce que c’est ?

C’est l’ensemble des aménagements qui permet à la nature de proliférer en ville. Plus qu’une définition, il s’agit plutôt d’un ensemble de solutions qui vont dans le sens de la nature. On pense en priorité aux espaces verts évidemment mais c’est loin d’être le seul endroit où la nature est présente en ville. Le moindre arbre, la moindre parcelle de verdure, la moindre jardinière permet à la nature de reprendre ses droits. Observez attentivement les buissons de fleurs de quartier et vous verrez sans doute une multitude d’insectes tourner autour, en particulier nos chères abeilles si importantes pour la biodiversité. 

A Paris par exemple, nous vous invitons à découvrir les nombreux coins de verdure de la ville mais aussi de nombreux tiers-lieux. La ville de Paris est même allée jusqu’à la publication d’un ouvrage, « Un arbre dans la ville » qui fait découvrir la métropole du grand Paris autrement, à travers l’incroyable diversité de sa faune et sa flore, un angle de vue qu’on n’adopte pas souvent.

Quel est le rôle de la nature en ville ?

La nature en ville a de nombreux effets bénéfiques. En plus d’être primordiale pour la biodiversité, elle joue un rôle important sur le bien-être des citadins, l’un de ses rôles principaux est sans doute de rendre la ville plus vivable. N’avez-vous jamais ressenti ce sentiment de bien-être en vous promenant dans un parc ou simplement en observant un arbre ? Mais la nature a aussi un rôle essentiel à jouer dans la régulation de la température des villes. Même si à ce sujet, toutes les espèces végétales ne se valent pas, d’où une étude menée pour identifier les meilleures espèces. En effet, chaque arbre a son propre potentiel de rafraîchissement et n’a pas la même résistance à la chaleur. Ainsi il peut y avoir plusieurs degrés de différences en pleine canicule entre une rue boisée et une rue dénuée de tout arbre ou arbuste.

La nature est aussi utile pour réduire les inondations et limiter la pollution. En absorbant et même en purifiant l’eau de pluie, la terre et la végétation permettent d’éviter les accumulations d’eau comme on peut en voir trop souvent sur des zones bétonnées ou goudronnées. Le goudron ne laisse en effet pas passer l’eau et les nappes phréatiques en dessous ne se remplissent pas, alors que l’eau s’accumule en surface dans des zones souvent habitées.

L'importance des friches

Les terrains à l’abandon ou terrains vagues dans lesquels la nature reprend sa place naturellement sont des éléments importants pour préserver la biodiversité en ville. La définition exacte des friches est « des espaces urbains temporairement abandonnés ou irrégulièrement entretenus qui peuvent abriter une mosaïque d’habitats écologiques ». Les friches peuvent aussi être situées entre deux bâtiments dans des interstices. Ces espaces qui ne sont pas aménagés reproduisent un habitat naturel pour de nombreuses espèces, notamment pour les oiseaux et les insectes mais pas seulement. De nombreuses collectivités ont compris cela et favorisent les friches. En Seine-Saint-Denis par exemple, un tiers de la biodiversité observée est contenue dans des friches et le département a mis en place un projet de sauvegarde des friches.

La création de trames vertes et bleues

Aussi appelée coulée verte ou trame écologique, la trame verte a le vent en poupe dans les villes. De plus en plus de villes à l’instar de Nice décident de créer une telle zone en plein cœur de la ville où la nature peut reprendre ses droits. Les coulées vertes traversant la ville permettent ainsi aux animaux de se déplacer sans quitter les zones naturelles.

Moins connues mais tout aussi efficaces pour favoriser la biodiversité, les trames bleues, fleuves ou rivières laissés à l’air libre dans une ville commencent à avoir également du succès. A Paris, on peut par exemple observer de nombreux cormorans, cygnes ou canards tout au long du canal saint Martin avant qu’il ne plonge sous la ville.

Vous l’aurez compris, la nature en ville peut prendre des formes diverses et variées mais une chose est sûre, il est nécessaire de mettre en place des mesures pour permettre une bonne cohabitation entre la faune, la flore et la ville. Et toutes ces solutions contribuent à plus de biodiversité urbaine, ce qui est essentiel pour le bien-être de tous. Alors la prochaine fois que vous vous promènerez en ville, prenez le temps d’observer et d’apprécier tous les petits signes de nature qui vous entourent et n’hésitez pas à planter des fleurs à vos fenêtres. Prêts à relever le défi ?

Caroline Potier Martini

A propos des Décliques

Fini les écrans, les enfants se reconnectent à la nature ! Découvrez les forest schools des petits citadins avec Les Décliques. Une fois par semaine, les enfants de 6 à 11 ans vivent une escapade inoubliable dans le coin de verdure de leur quartier.

Intéressé.e par nos activités en plein air ?

Laissez-nous vos coordonnées et on vous recontacte

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire