Enfants et confinement : quel impact ?

Enfants et confinement : quel impact ?

En temps « normal », 4 enfants sur 10 ne jouent jamais dehors pendant la semaine. Et ils passent en moyenne 4h15 par jour devant les écrans. Ils sont donc peu en contact avec la nature, et la situation ne va pas en s’améliorant.

Au printemps 2020, le confinement a accru cette distanciation entre enfants et nature, ce qui n’a pas été sans conséquence sur leur développement. Une vie entre quatre murs peut entraîner chez les enfants des troubles du comportement et de l’attention, du stress ou de l’anxiété.

C’est pourquoi, nous avons lancé une grande étude nationale visant à évaluer l’impact du confinement sur le bien-être des enfants. Nous avons recueilli 1024 réponses de parents, représentant ainsi 1776 enfants. En voici les principaux résultats :

Aperçu de la situation des enfants confinés

  • Où vivent les participants de l’étude ?

85%

en région parisienne

Répartition géographique
  • Quel âge ont les enfants enquêtés ?

86%

ont moins de 10 ans

Répartition des âges
  • Combien bénéficient d’un jardin ?

54%

n’ont pas d’accès à un jardin

partie extérieure

Impact du temps passé dehors sur ...

Dans une journée de confinement « classique », comparée à une journée en temps normal.

  • le niveau de fatigue des enfants confinés :

42%

passant moins d’1h dehors sont plus fatigués

Impact du temps passé dehors sur la fatigue des enfants
  • le niveau de stress des enfants confinés :

42%

passant moins d’1h dehors sont plus stressés

Impact du temps passé dehors sur le stress

Parmi les enfants qui passent plus de 2h dehors, le contact avec la nature est déterminant :

43%

ayant peu de contact avec la nature sont plus stressés

Impact du contact avec la nature sur le stress des enfants

Impact du temps d'activité physique sur ...

Dans une journée de confinement « classique », comparée à une journée en temps normal.

  • le niveau de fatigue des enfants confinés :

40%

faisant moins d’1h d’activité physique sont plus fatigués

Impact de l'activité physique sur la fatigue des enfants
  • le niveau de déconcentration des enfants confinés :

47%

faisant moins d’1h d’activité physique se déconcentrent plus

Impact de l'activité physique sur la déconcentration des enfants

Impact du temps passé sur les écrans sur ...

Dans une journée de confinement « classique », comparée à une journée en temps normal.

  • le niveau de fatigue des enfants confinés :

47%

passant plus de 4h sur les écrans sont plus fatigués

Impact du temps passé sur les écrans sur la fatigue des enfants
  • le niveau de stress des enfants confinés :

43%

passant plus de 4h sur les écrans sont plus stressés

Impact du temps passé sur les écrans sur le stress des enfants
  • le niveau de déconcentration des enfants confinés :

53%

passant plus de 4h sur les écrans se déconcentrent plus

Impact du temps passé sur les écrans sur la déconcentration des enfants

Les enfants ont besoin de reconnecter avec la nature

Les résultats de cette étude montrent clairement l’importance de trois facteurs essentiels dans le bien-être des enfants : le temps passé dehors (et notamment le contact avec la nature), le temps d’activité physique et le temps passé sur les écrans. Pour son développement et son équilibre, un enfant a besoin chaque jour de se dépenser dehors au contact de la nature, et de limiter son exposition aux écrans.

Le confinement a exacerbé le manque de nature chez certains enfants. C’est pourquoi, aux Décliques, nous avons décidé de proposer dès la rentrée 2020 de nouvelles activités extra-scolaires en plein air ! 

Chaque semaine, les mini citadins en mal de verdure retrouvent leurs copains pour vivre une escapade dans le coin de verdure du quartier. Au programme : un grand jeu sur l’écologie, un atelier d’intelligence émotionnelle, un temps de jeu libre et un forum de partage et d’échanges.

Intéressé.e par nos activités en plein air ?

Laissez-nous vos coordonnées et on vous recontacte

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire